Cévennes en lutte


Accueil du site > Solidarités contre la répression > Tournée de discussion contre le prélèvement ADN

Tournée de discussion contre le prélèvement ADN

Daté du jeudi 18 février 2010


Image version imprimable Couleur
Image version imprimable Noir & Blanc

Crachez ici c’est pour nos fichiers

Quelques bonnes raisons de refuser le fichage ADN

Si le code pénal prévoit de punir le refus de prise d’ADN (théoriquement jusqu’à un ou deux ans de prison ferme et de 15 000 à 30 000 euros d’amende), en pratique le refus n’est pas systématiquement poursuivi.

Le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) qui compte déjà un million d’échantillon d’ADN, se remplit à une cadence industrielle. A présent les flics remettent la pression pour prélever la salive lors des gardes à vue, sous n’importe quel prétexte. Refusons le fichage !

Venez discuter et comprendre en quoi l’usage de l’ADN dans la machine judiciaire et ailleurs fait surgir d’autres logiques bien plus menaçantes qu’un fichier central à la Big Brother. Cracher sur l’ADN donc, pour ne pas le cracher, ou le plus tard possible...

- 28 février à Ganges, au Transfo, à 13h, rue de l’Albarède

- 02 mars à Montpellier, à la librairie Scrupules, 28 bd Figuerolles

- 04 mars à Alès, à la bourse du travail, à 19h

- 08 mars à Marseille, au Seul Problème, à 18h, 46, rue Consolat (1er arrdt)

- 11 mars à Avignon, à 19h (lieu à préciser)