Cévennes en lutte


Accueil du site > En Cévennes et environs > Discussion sur I.W.W. Le syndicalisme révolutionnaire aux Etats­Unis, à (...)

Discussion sur I.W.W. Le syndicalisme révolutionnaire aux Etats­Unis, à St-Jean du Gard

Daté du jeudi 11 mars 2010


Lundi 29 mars à 19h, à la bibliothèque infokiosque du 152 Grand’Rue à Saint­Jean­du ­Gard, rencontre avec Larry Portis, auteur du livre, I.W.W. Le syndicalisme révolutionnaire aux Etats­Unis. Cette discussion sera suivie d’un repas exquis. Amenez vos délices de printemps !

Je suis le fils errant aux pieds impatients,
Qui n’étaient pas faits pour un pas régulier ;
J’ai fait bien des boulots pendant un court moment,
J’ai été dans la cloche et j’ai mené grand train.
H.H. Knibbs

Les Industrial Workers of the World, syndicat révolutionnaire, apparaît aux Etats­Unis en 1905 et joue un rôle important dans l’organisation des luttes ouvrières jusque dans les années 1920.
Les I.W.W. ont permis l’élaboration d’idées et de pratiques qui prennent leur pleine force dans la rencontre avec une véritable contre­culture prolétaire. Ils s’inscrivent ainsi dans un mouvement de toute une autre Amérique, celle des vagabondes et des travailleurs itinérants (hobos), des voleurs, des ivrognes, des immigrants et des rebelles de tout poil.
Cette contre­société emprunte des formes diverses : poèmes, dessins satiriques, soapboxing (orateurs de rue juchés sur des boîtes à savon), campements et athénées hobos, journaux, chansons décrivant les conditions de vie des « esclaves salariés » et leurs aspirations révolutionnaires.
Le refus des I.W.W. de toute magouille politique, de l’autoritarisme et des manœuvres de couloir éclaire d’une lumière crue la déliquescence actuelle du syndicalisme.

Reviendra­t­elle la saison des fleurs sauvages,
Des immenses lunes d’automne ? [...]
Les orages de foudre se font rares par ici.

Kenneth Rexroth