Cévennes en lutte


Accueil du site > En Cévennes et environs > Réflexions autour d’un tabou : l’infanticide

Réflexions autour d’un tabou : l’infanticide

Daté du lundi 4 octobre 2010

Documents joints

  • Document (PDF - 674.7 ko)
    Brochure : "Réflexions autour d’un tabou : l’infanticide"

Rencontre-Débat avec les auteures de l’ouvrage collectif.

PDF - 674.7 ko
Brochure : "Réflexions autour d’un tabou : l’infanticide"

Vendredi 8 octobre à 19 heures
au Transfo rue de l’albarède à Ganges,
repas et petits coups à boire tirés du sac.

Samedi 9 octobre à 19 heures
à la maison IV de chiffre, 26 rue des teinturiers en Avignon.
Bar, bouffe, infokiosque sur place.

dimanche 10 octobre à 17h00
au Seul Problème 46, rue Consolat 13001 marseille.

Soirées prix libres.

Aujourd’hui et ici, dans nos socié­tés occi­den­ta­les moder­nes, des femmes de tous les âges et tous les milieux sont empri­son­nées sous l’accu­sa­tion d’infan­ti­cide, leurs vies et leurs per­son­na­li­tés sont décor­ti­quées par des spé­cia­lis­tes de toute sorte, elles sont mal­me­nées dans les médias et mal­trai­tées par l’opi­nion publi­que.

Comment peut-on croire qu’il y ait parmi nous, les femmes, des «  ano­ma­lies socia­les » à soi­gner ou à enfer­mer ? Les autres femmes n’auraient rien à voir avec cette his­toire de souf­france et de soli­tude, elles ne seraient pas tra­ver­sées par les mêmes contrain­tes liées à la mater­nité et à la domi­na­tion des hommes sur les femmes ?

Nous, les huit femmes qui avons écrit cette bro­chure, de situa­tions et d’âges divers, affir­mons que tout le monde, femmes et hommes, dans cette société, est concerné par cette his­toire. En décor­ti­quant ce qui nous for­mate dans la sexua­lité et ce qui nous contraint dans la mater­nité, nous vou­lons en finir avec le tabou de l’infan­ti­cide."

écouter des extraits du livre sur le site de Basse Intensité sur le site de basseintensite